Une tenue de diplomate...

Danse automnale (Acrylique)
Article mis à jour le 4/8/2019

Dans un rayon d'or la forêt devient songeuse...
elle ressent les premiers frissons d'octobre
et sait bien que l'été s'en est allé,
entraînant le feu de son ardeur
et la fête de ses fleurs !
Elle a beau se serrer contre les pins
elle s'amaigrit et se trouve un peu frileuse !

Danse automnale (détail)


Pourtant le silence est léger,
la brise chantonne
le sentier craque... murmure,
l'écureuil s'affaire...


La forêt est là depuis si longtemps...
pensez donc, elle a l'habitude :

Elle a vu l'automne descendre des collines,
flamboyant,
avec sa palette de couleurs...
Elle a compris qu'en distribuant
généreusement,
l'orange et le carmin,
le roux et le brun,
il avait décidé de s'installer...





L'automne plante le décor
mais tient le vent en embuscade
et le persuade
d'attendre... encore un peu :
il a besoin de s'exprimer !

Il peint la feuille folle
qui bientôt s'envole
et caracole sur l'étang
pour s'y noyer en vacillant...


L'automne dévoile ses atouts,
nombreux, merveilleux,
mais lâche une traînée de givre
sur le tapis foisonnant
qui ne pourra survivre...






Pourtant c'est la saison féconde,
riche de fruits
et les greniers sont pleins... 


Danse automnale (détail)




Alors la forêt se raisonne,
car elle connaît l'automne,
qui virevolte,
qui tourbillonne
comme un gamin turbulent,
la dépouillant de ses oiseaux,
de sa chaleur,
de tout ce qui lui emplit le cœur... 


Elle se raisonne,
car elle connaît l'automne,
sa fantaisie et sa diplomatie
pour lui faire accepter,
sans regimber,
le long sommeil qui l'attend,
le long hiver qu'elle ne pourra éviter...

Danse automnale (détail)


Une fois de plus elle lui chuchote
dans son silence, tout en nuances :

"Je le sais... je renaîtrai..."

Commentaires

Articles les plus consultés