Poussière cosmique






Dans le cosmos pullulent les planètes … Telles des fusées elles se déplacent sur des rais de lumière … Ici-bas, on a tout calculé, prévu, imaginé, démontré : leur taille et leur couleur, leur forme et leur degré de chaleur, l’épaisseur de la couche de glace censée les recouvrir, l’absence d’eau, la composition de leur sol, leur emplacement dans l’univers et même leur chance de nous tomber sur la tête !...

Poussière cosmique (détail)
Et si toutes ces prévisions de nos chercheurs, de nos astronomes, devenaient aléatoires !... Si, dans un grand chambardement, quelques-unes seulement se mettaient à tourner à l’envers, à changer de trajectoire … si donc celles-ci rompaient l’harmonie céleste sur un coup de tête inopiné !... Les calculs ont beau être sérieux qui donc nous assure de la bonne marche des astéroïdes ?... Qui nous certifie qu’un grain de sable, qu’une étincelle, ne va pas rompre le merveilleux système d’une machine si bien huilée ?...

On peut imaginer que, soudain, un météore vienne se fracasser au centre d’une galaxie et sème la turbulence au milieu des étoiles !... Sans doute ne faudrait-il que le jaillissement de l’éclair pour qu’il perde forme et couleur et transforme la voie lactée en une immense éruption rotative et nébuleuse !...

Étonnées, ses plus proches voisines, dans un scintillement interloqué, ne pourraient que le voir disparaître en décidant de changer de cap !...

Mais la situation n’a rien de fantaisiste bien sûr … Combien de planètes inconnues à ce jour vivent et meurent en se mouvant dans un contexte interstellaire sombre et mystérieux ?... Combien d’anneaux lumineux tourbillonnent avant de laisser fondre leurs flammes virevoltantes et phosphorescentes dans l’irradiation du soleil ?... Nos plus grands scientifiques émettent la possibilité de milliards de milliards … La situation est  vertigineuse, inouïe, insensée … tellement démesurée que je préfère redescendre sur terre et  par sécurité  ancrer mes pieds sur le sol de notre si belle planète bleue !…

Poussière cosmique (détail)

Mes pieds … d’accord !... Mais mon esprit lui, toujours persistera à essayer de comprendre l’incompréhensible !...

Commentaires

  1. Réponses
    1. Merci Annick. Le cosmos est un tel théâtre de réflexions, de suppositions ... qui ne trouveront jamais de réponses ! Mais on ne peut empêcher son esprit d'être attiré par cet inconnu si mystérieux, si bien réglé dans lequel nous nous fondrons un jour ...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés