La vie continue...


Tendresse (Acrylique)

Écoute, promeneur, laisse tomber tes idées noires

lorsque tu aperçois l'étang!

Tu es un voyageur indécis alors, surtout, ne t'arrêtes pas près du banc,

continue ton chemin et, lorsque descend le soir,

reste attentif au bruit des vagues sur la rive...

Si j'ai un conseil à te donner, 

n'oublie jamais que la révolte n'est qu'une onde fugitive...

Pense, juste un instant, que dans ce siècle si troublé,

l'univers désenchanté

 ne représente qu'une toute petite partie du monde...

Crois-tu donc que le soleil ne peut éclairer

qu'un malheureux songe,

qui vagabonde?...

Bien sûr que non! C'est le printemps

et l'astre au regard muet sait découvrir l'espoir à peine éclos

au plus profond du chaos.

A chaque heure, dans chaque jour, au fil des ans,

tu le sais,

il suffit que l'oiseau innove un concert,

au bord du rivage,

pour que tu oublies le désert

de ton cœur trop sauvage,

et que tu vois refleurir au creux de chaque buisson,

un nouveau désir, une passion...

Le froid ressenti au fond de la vallée

tout doucement te ramène sur le sentier

d'une seconde vie,

comme après la giboulée...


Alors tu te redresses,

tu te prends à rêver

et tu cherches la main qui t'entraîne au clair de lune,

te sortant de ton infortune...

Toi, tu penses que le destin peut te conduire

sans encombre,

vers un peu de douceur

et lorsque minuit sonne,

lorsque la nuit t'emprisonne,

le lac miroite, devient chaud et vivant, effaçant les ombres...

Pourtant tu restes méfiant...

Détends-toi, vis cette heure silencieuse :

Imagine le berger,par un beau jour d'été,

apprécie sa mine radieuse,

quand il chante jaillit tel un éclair doré

la douce musique d'un rossignol ébouriffé...

Tu le sais bien, pour connaître cet instant merveilleux,

apprends à regarder les autres...

ouvre bien les yeux...

oublie-toi et n'en doute pas,

enfin tu seras heureux! 


Commentaires

Articles les plus consultés